ZD Cargo

La rencontre entre Manchester City et Arsenal lors de la 5e journée de Premier League saison 2009-2010 restera dans les mémoires pour une raison, la célébration incendiaire du togolais Emmanuel Adebayor devant ses anciens supporters d’Arsenal. Retour sur l’histoire derrière ce qui est qualifié de “célébration la plus provocatrice” de l’histoire du football.

Emmanuel Adebayor a été l’un des joueurs clés de l’ère Arsène Wenger à Arsenal. Arrivé en janvier 2006 en provenance de Monaco pour 7,5 millions d’euros, l’attaquant togolais a rapidement su se faire une place dans le cœur des supporters des Gunners grâce à ses qualités de buteur et techniques.

Après 3 saisons et demie chez les Canonniers et 62 buts marqués en 142 matchs dont 24 buts en Premier League lors de la saison 2007-2008, Adebayor a mis tout le monde d’accord et est devenu le “chouchou” du public.

Ses performances ont même fait oublier la légende du club Thierry Henry transféré à Barcelone. Mais les choses vont très vite se dégénérer. Avec un salaire relativement bas par rapport à ses performances, Adebayor a des envies de départ et multiplie des sorties dans la presse. Ce qui n’est pas du goût des supporters qui l’ont hué lors du premier match des Gunners à domicile lors de la saison 2008-2009.

Convoité par les grands clubs d’Europe, Adebayor signe finalement en faveur de Manchester City (club le plus riche du monde en ce moment) à l’été 2009 pour un montant record à l’époque de 25 millions de Livres au grand étonnement de tout le monde. Ceci marque un tournant dans sa carrière et sera également le début d’une histoire d’amour qui tourne au vinaigre.

Le départ d’Adebayor a choqué les fans d’Arsenal, qui ont vu en lui un joueur talentueux et charismatique, mais aussi un joueur égocentrique qui a souvent mis son intérêt personnel avant celui de l’équipe. Devant la presse, Arsène Wenger explique que le joueur a fait un choix financier plutôt que spotif. De son côté le joueur adresse une pique aux supporters du club mettant ainsi fin à la “Love story”.

Des retrouvailles sous tension étaient donc prévisibles lors de la saison 2009-2010. Le 12 septembre, Adebayor et son nouveau club recevaient à domicile Arsenal comptant pour la 5e journée de Premier League. Après avoir marqué le 3e but de son équipe (3-1), l’attaquant togolais a sprinté le long du terrain pour se présenter face à ses “ennemis”. Alors qu’il était à genoux les bras ouverts face aux supporters, une pluie de projectiles s’est abattue sur lui blessant du coup un stewart qui a perdu connaissance. Au final, les Gunners s’inclinent 2-4 dans une rencontre haletante de bout en bout. Adebayor se mettra à dos les supporters d’Arsenal… pour l’éternité. Une triste fin pour une histoire d’amour qui pourtant était bien partie pour durer.

Depuis lors, Adebayor a joué pour plusieurs clubs à travers l’Europe dont le Real Madrid, mais il n’a jamais retrouvé la forme et le succès qu’il a connus à Arsenal. La fin prématurée de son histoire d’amour avec les Gunners reste donc un sujet de débat parmi les fans du club qui se sentent trahis par leur joueur bien aimé.

ZD Cargo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici