Le Togo a abrité les championnats de la Région II de la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA) du 7 au 8 juillet à Lomé. La jeune athlète Issaka Fayza a fait tomber le record du triple saut. Retour sur les performances des athlètes togolais.

Démarré le vendredi, les championnats d’athlétisme de la région II organisée par la Fédération Togolaise d’Athlétisme (FTA) hôte de la compétition, a pris fin samedi 8 juillet avec le record national du triple saut battu par la togolaise Issaka Fayza chez les dames. Elle a réussi un triple saut impressionnant de 13,21 mètres.

Issaka Fayza 3e personne de la gauche vers la droite

Elle a également été médaillée d’or au saut en longueur avec un saut de  6,18 mètres. L’imposant Esso Tchalim a également remporté deux médailles d’or pour le Togo au lancer du disque (50,02m) et du poids.

Le Togo a remporté a également remporté 10 médailles d’argent et 7 médailles de bronze lors de ces jeux africains. Avec 21 médailles gagnées, le Togo se classe 2e au classement général des médailles, derrière le Ghana avec ses 18 médailles (8 or, 8 argent, 2 bronze).

La FTA a exprimé sa fierté et sa satisfaction quant à cette performance remarquable d’Issaka et des athlètes Togolais en général.

” Ces championnats régionaux ont été une occasion attendue pour nos athlètes. D’une manière générale, nos athlètes ont prouvé de quoi ils sont capables. Nous avons réussi à avoir des prestations honorables qui prouvent que nous n’avons pas démérité par rapport aux grandes nations qui sont arrivées. Au triple saut femmes, nous (Togo, ndlr) avons réussi à établir un record avec un saut de 13m18 de Issaka Fayza qui est vraiment à honorer “, s’est réjoui Amah Esso Lakina Directeur Technique du Togo.

De son côté, la présidente de la FTA Dogo Falilatou, parle d’un bilan satisfaisant dans l’ensemble : « ça c’est très bien passé. Par rapport à nos objectifs, nous considérons que nous les avons atteint. On (Togo, ndlr) a eu 4 médailles d’or, l’argent on en a eu, des bronzes également ».

Toutefois, elle reste consciente que le Togo a encore du chemin à parcourir pour atteindre le haut niveau et ainsi professionnaliser l’athlétisme togolais.

” L’objectif des championnats régionaux c’est de permettre aux athlètes de compétir ensemble, et que chaque pays fasse le bilan de ce qu’il doit faire et continuer par faire. Jusque là, le bilan n’est pas mauvais pour nous mais le travail va continuer et arriver à professionnaliser l’athlétisme “, a affirmé la présidente Dogo Falilatou par la suite.

Esso Tchalim sur la plus haute marche du podium

Ces performances des athlètes togolais représentent également une source d’espoir pour le Togo dans le domaine sportif, notamment dans le saut en longueur et en triple saut. La FTA espère que cette performance inspirera d’autres jeunes athlètes à se mettre au sport, et à travailler dur pour atteindre des résultats similaires.

Mackman Yoagbati détenteur du record national du 800 et 1500m

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici