ZD Cargo

La Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Côte d’Ivoire 2023 va sacrer une nouvelle nation au soir du 11 février 2024. Un joueur comme Mohamed Salah est passé proche du Graal en 2021 sans toutefois le décrocher. Dans cette liste on retrouve plusieurs autres grands joueurs du continent qui n’ont jamais soulevé le trophée de la CAN.

Georges Weah, orphelin d’une sélection à sa hauteur

Seul africain sacré Ballon d’or dans l’histoire du football, Georges Weh n’a disputé que deux CAN dans sa carrière. En 1996, le Liberia s’arrête en phase de groupes à la 3e place derrière Gabon et Zaïre. Même scénario en 2002. L’ancien joueur du PSG n’a inscrit qu’un but dans sa carrière à la CAN et n’a jamais connu de victoire.

Didier Drogba, deux ratés et des regrets 

Le double footballeur africain de l’année n’a jamais réussi à remporter la CAN. Il a notamment perdu deux finales en 2006 contre l’Égypte et la Zambie en 2012, manquant des tirs au but décisifs dans les deux cas. La Côte d’Ivoire a remporté la première CAN en 2015 après sa retraite.

Emmanuel Adebayor, un quart de finale et un but 

Le meilleur joueur africain de l’année 2008, Emmanuel Adebayor, n’a jamais remporté la Coupe d’Afrique. Il a participé à quatre CAN mais ne l’a jamais remportée, atteignant les quarts de finale en 2013. Il faisait partie de l’équipe nationale du Togo qui a été attaquée par des hommes armés en Angola en 2010, les forçant à se retirer de l’événement. Malgré son immense carrière, l’ancien Épervier n’a pas véritablement impacté ce tournoi marquant seulement un but en 4 participations.

Nwankwo Kanu, si près du but

Le double meilleur footballeur de la CAF et le plus décoré du Nigeria a été jugé trop jeune pour faire partie de l’équipe triomphante de 1994 malgré ses exploits lors de la Coupe du monde U17 1993. Il atteint la finale en 2000 mais perd contre le Cameroun. Il a disputé cinq demi-finales sans toutefois réussir à soulever le trophée.

El Hadji Diouf, une finale et plus rien

Le Sénégalais, double Ballon d’Or africain en 2001 et 2002, a réalisé de grandes prestations avec le Sénégal, notamment au début de sa carrière, sans toutefois parvenir à soulever un trophée. En 2002, il est pourtant élu meilleur joueur de la CAN après la défaite des siens en finale face au Cameroun. La même année, il réalise une Coupe du monde de haut vol en parvenant en quart de finale et en battant notamment la France.

Michel Essien (Ghana)

La légende de Chelsea est l’une des meilleures exportations du Ghana, mais n’a jamais été en mesure de remporter le graal final. Il a aidé les Black Stars à remporter une médaille de bronze à domicile en 2008 et a perdu la finale contre l’Égypte deux ans plus tard (2010). Il n’a jamais non plus remporté le prix du meilleur joueur africain de l’année.

Frédéric Kanouté (Mali)

Le lauréat du Footballeur africain de l’année 2007, Frederick Kanoute, premier joueur né hors d’Afrique à remporter ce prix, n’a pas encore remporté la CAN avec le Mali. Sa meilleure performance a eu lieu lors de l’édition 2004, où il a aidé le pays à atteindre la demi-finale avec quatre buts.

Hadji Mustapha (Maroc)

La légende marocaine qui a ébloui lors de la Coupe du Monde de la FIFA 1998 en France et a été nommée Footballeur africain de l’année n’a jamais remporté la plus haute distinction nationale du continent. Par Goal, il a été banni de toute activité liée au football pendant cinq ans en 2022 pour avoir falsifié sa licence d’entraîneur.

Asamoah Gyan (Ghana)

Le légendaire footballeur ghanéen n’a pas réussi à remporter le prix ultime, échouant à deux reprises en finale contre l’Égypte en 2010 et la Côte d’Ivoire en 2015.

ZD Cargo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici