ZD Cargo

Seul candidat en lice pour sa propre succession, le Colonel Guy Gbèzondé Akpovy sera sauf surprise réélu à la tête de la Fédération Togolaise de Football au soir du congrès ordinaire électif du 3 février prochain à l’hôtel 2 février à Lomé. À l’aube d’un troisième mandat à la tête du football togolais, il est plus que loyal de revenir sur les huit années de règne de celui qui a redressé le football togolais tombé dans l’abîme de la gabegie.

Un Colonel de gendarmerie appliqué et pieux chrétien

Né en 1967 Guy Akpovy est breveté de l’École de Guerre de Paris. Ancien Préfet, ancien Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, il était Commandant de la 1ère région de gendarmerie et vice-président du Dynamique Togolais avant son élection à la tête de la FTF. Le président d’honneur du club para-militaire Dyto tire son honnêteté de sa croyance religieuse, puisque l’homme est un fervent chrétien qui fait tout avec foi.

Un “Nouvel Élan” insufflé au football togolais

Alors que le football togolais était en proie à des crises continuelles et lassantes depuis plusieurs années, ce Colonel de gendarmerie sérieux, appliqué et rigoureux va insuffler un “Nouvel Élan” au sport roi national. À son arrivée, il va prôner une gestion transparente et relancer les activités sportives. Pour une première fois dans le football togolais, toutes les catégories de l’équipe nationale y compris le football féminin sont en activité avec des championnats réguliers et des compétitions internationales à la clé. Sous son égide, le Togo va participer à la CAN 2017, au CHAN 2020 et la CAN Féminine 2022, une première. Aussi la tenue régulière des différentes compétitions (les championnats de D1, D2, D3, le championnat féminin), la restructuration des ligues, ont été des défis relevés avec succès. Les activités se déroulent dans un environnement compétitif sain et équitable, grâce au respect des fondamentaux notamment les calendriers de compétition et les règles établies, ce qui profite beaucoup aux joueurs, entraîneurs et supporters. Des avancées irréfutables qui ont contribué à renforcer l’attrait du football togolais au niveau national et son rayonnement à l’international. Depuis son ascension à la FTF, les problèmes liés aux primes des joueurs et autres ont disparu laissant place à une gestion fluide qui va conduire la FIFA à accorder de nouveau sa confiance au Togo.

Gestion financière et administrative fluides et transparentes

Grâce au leadership de Guy Akpovy et au dévouement des membres de son Comité exécutif, les différentes fonctions et responsabilités au sein de l’instance faîtière ont été structurées afin d’améliorer l’efficacité et la transparence de son fonctionnement. Des missions régulières et répétées d’audit de la FIFA et de la CAF au Togo sont une autre preuve d’honnêteté et de la bonne gestion administrative et sportive du colonel Akpovy. C’est pourquoi, son entrée au sein du comité exécutif de la CAF a été accueillie avec beaucoup de satisfaction par ses pairs. Ces efforts ne sont pas passés inaperçus à la FIFA où le président Gianni Infantino a rendu une visite de courtoisie au Togo en janvier 2019.

Les projets FIFA Fowards, un succès 

Grâce aux projets FIFA Fowards 1 et 2, la FTF s’est dotée d’un bloc technique d’une surface de 640 m², des pelouses synthétiques (Atakpamé, Sokodé, Kara), et s’est lancée dans le football à la base et la promotion du football féminin au Togo. Lancé en 2023, le cycle 3.0 de FIFA Forward promet de renforcer encore ces tendances puisque chaque association membre pourra prétendre à toucher jusqu’à 8 millions de dollars US sur le cycle quadriennal.

Bonne gestion des relations publiques

La gestion avec maîtrise des relations publiques se révèle être un autre point fort de l’équipe Akpovy qui a su promouvoir le football togolais en collaborant au mieux avec les médias, les sponsors et les autres acteurs du sport. Ainsi le football togolais a bénéficié d’une plus grande visibilité et d’un soutien accru de la part du public.

L’ensemble de ces réalisations illustre avec éloquence l’engagement indéfectible du Comité exécutif de la FTF envers le développement du football national. “Nous sommes convaincus que notre troisième mandat sera tout aussi fructueux et va permettre de maximiser notre impact sur le développement du football national”, affirme avec humilité Guy Akpovy.

Les grands axes du programme d’action de Nouvel Elan acte 3

Le nouveau mandat, considéré comme le dernier de l’ère Akpovy, sera structuré autour des idées forces suivantes :

1. Développement du football à la base

2. Médecine du football et santé des joueurs

3. Infrastructures sportives

4. Gouvernance : Poursuivre la politique de mise en œuvre des mesures de bonne gouvernance et de transparence et favoriser la participation de tous les acteurs du football 

5. Football professionnel et football amateur : Travailler à la mise en place du championnat professionnel et continuer à faire grandir le football amateur 

6. Promotion et marketing : Mettre en place des campagnes de promotion pour attirer davantage de spectateurs et de sponsors et faire de la communication, levier important de rayonnement et de positionnement stratégique de notre football 

7. Collaboration internationale : Nouer des partenariats avec des fédérations sœurs du monde et organisations internationales afin d’échanger des connaissances et les bonnes pratiques dans le domaine du football.

8. Responsabilité sociale : Consacrer une partie de nos ressources à la mise en place d’une politique de responsabilité sociétale de la FTF

9. Mutualisation des talents et compétences : Persévérer dans la logique d’une synergie d’actions qui féconde tous les talents et apports indispensables à l’essor de notre sport-roi.

Loin de porter du crédit ou du discrédit à tout ce qui a été fait jusqu’ici, il est primordial pour la liste “Nouvel Élan” de surfer sur ces acquis pour construire une base solide du football togolais qui peut être fier de sortir des sentiers battus. Pour cela, il faut également du temps, de la patience et beaucoup de travail pour que le cuir rond togolais puisse atteindre le sommet et faire partie des meilleures nations en Afrique.

Les grands axes du programme d’action de Nouvel Elan acte 3 (partie 1)

Les grands axes du programme d’action de Nouvel Elan acte 3 (suite et fin)

ZD Cargo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici