Les rideaux sont tombés sur le séminaire de formation des médecins du sport organisé à Lomé, par l’Union des Fédérations Ouest-africaines de Football (UFOA B). Démarrés le 02 octobre 2023, les travaux de cette séance de formation sont clos ce mercredi 04 octobre 2023.

Les trois (03) jours de séminaire ont vu la participation des experts du football et des médecins venus des pays membres de l’UFOA B et qui sont issus de différentes fédérations sportives comme le volley-ball, la natation et le football.

Plusieurs thématiques ont meublé cet atelier, notamment : « l’Organisation médicales des compétitions de la CAF », « La mort subite du sportif en compétition ou à l’entrainement », « Les coups de chaleur chez un sportif », « La Drépanocytose d’effort chez le sportif » et « la Commotion cérébrale ».

« Le football de nos jours est devenu scientifique. Il ne se joue pas uniquement sur le gazon. Il y a ceux qui sont derrière le mur et qui font un travail prépondérant avant, pendant et après le match, notamment les docteurs, les administrateurs, les juristes et les journalistes. Dans ce lot, chacun a sa partition à jouer », fait remarquer le Directeur exécutif de la UFOA B, Boureima BALIMA, avant de marteler que : « il revient à nous, membre de la zone d’implémenter cette formation pour renforcer les capacités de ces acteurs afin qu’ils puissent suivre le développement du football. Raison pour laquelle, nous avons décidé avec les autorités togolaises d’organiser ce séminaire au profit des médecins ».

Pour Boubacar Sidiki, l’un des formateurs, « il faut que toute la chaîne de médecins spécialistes qui interviennent dans la médecine du sport soit à l’aise pour mener à bien cette profession ».

« Si les autorités sportives mettent véritablement les moyens à la disposition des médecins de sport, je crois qu’on pourra avoir des athlètes de haut niveau qui pourront remporter des compétitions internationales », a-t-il indiqué.

La médecine du sport est la spécialité médicale qui s’intéresse à la physiologie et la biologie du sport, mais aussi aux spécificités de la pratique du sport. Elle prend en compte plusieurs aspects. Entre autres, l’aptitude au sport, la psychologie et la psychopathologie du sportif, les pathologies spécifiques à l’appareil locomoteur, les adaptations cardio-vasculaires, respiratoires et neuromusculaires.

BLIVI Kpakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici