ZD Cargo

Cette rencontre, ayant eu lieu ce jeudi entre le comex de la FTF et le sélectionneur national Paulo Duarte, a pour objectif d’analyser la situation des mauvais résultats de l’équipe nationale et prendre de nouvelles résolutions après les matchs face à l’eSwatini ( 2-2) et le Cap Vert ( 2-0).

Le mea-culpa du sélectionneur national

Pour le portugais, le match face à l’eSwatini aurait pu être mieux si la gestion du score avait été mieux pensée.

«Avec des joueurs d’une telle expérience, nous aurions dû gagner ce match pour remercier le public qui était là pour nous. On n’a pas su utiliser toutes les stratégies pour conserver le score. C’est assez regrettable », a déclaré le coach des Éperviers, qui n’a pas hésité à lui aussi se remettre en cause.

Par rapport au Cap Vert, il reconnaît que les erreurs et l’entrée tardive dans le match a eu raison de ses poulains. « On n’a pas mérité la victoire sur ce match-là. Beaucoup de joueurs n’ont pas joué sur leurs valeurs habituelles. Et c’est déjà trop pour prétendre gagner une équipe très physique et qui a su profiter des rares occasions », a-t-il reconnu le sélectionneur national.

Le Comex rassure le coach des Éperviers

Pour le comité exécutif, il n’est pas tard pour bien faire. Et l’idéal est de rassurer le Staff afin que l’équipe puisse faire des résultats positifs en septembre prochain face au Burkina Faso.

C’est ainsi qu’: « Il est essentiel de remobiliser les joueurs pour ces deux matches. L’adversaire est de taille mais nous avons déjà grillé quelques-unes de nos cartes. Faites en sorte que nous nous remettions sur la voie de notre objectif commun qu’est la qualification pour la phase finale de la CAN 2023 », a affirmé le Col. Kossi AKPOVY, Président de la FTF.

ZD Cargo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici