Les rideaux sont tombés sur la saison 2021-2022 de Nasser Bin Hammad Premier League de Bahreïn depuis déjà quelques jours avec le titre de vice-champion pour l’international togolais James Olufade et son club le Manama FC. À l’heure du bilan, l’ancien joueur de Dyto de Lomé se dit satisfait et déçu à la fois.

“Je suis fier de ce que l’équipe et moi avions effectué cette saison. On a fait mieux que la saison précédente puisqu’au bout de celle-ci, on a fini 2e à 3 points du 1er contre lequel on a eu la seule défaite en championnat. Je rappelle que la saison passée, on était 3e. On ne peut pas être satisfait de passer juste à côté d’un titre de champion. Donc on regrette vraiment de ne pas être champion” déclare t-il avant de revenir sur son bilan personnel :

“Dans tous les matchs que j’ai joué, j’ai toujours donné le meilleur de moi même pour répondre aux attentes du coach, contribuer aux bonnes performances de l’équipe. Ma seule déception, c’est de ne pas atteindre certains objectifs précis que je me suis fixés”.

Évoluer à un tel niveau, nécessite une très bonne condition physique et le togolais n’a pas dérobé à la règle :

“Physiquement, je me sens bien et ça, grâce à mon coach personnel de fitness Mr SRDAN que je salue au passage. Après ma blessure en équipe nationale, je n’arrivais pas à retrouver ma forme physique et si aujourd’hui, je me sens bien, c’est grâce à lui” a-t-il confié.

Comme tout footballeur et par dessus tout un international, le rêve est toujours de défendre les couleurs de sa nation lors des compétitions et James Olufade ne veut pas être du reste :

“Je ne doute pas que cette sélection soit en voie de retrouver ses meilleurs moments. Le staff technique dirigé par le coach Duarte fait du grand boulot. Son arrivée a changé beaucoup de choses dans l’équipe et je suis persuadé que l’avenir est promettant. Ma prière, c’est de revenir en sélection et j’en suis confiant. La saison est terminée mais moi je ne suis pas en vacances. Je continue de travailler parce que je veux être prêt à toutes éventualités. Quand tu es international et que tu veux toujours être convoqué, c’est difficile d’avoir les mêmes temps de repos que les autres” a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici