Longtemps dénommé «Stade de Kpota», le terrain municipal d’Aneho où évolue le club local l’AS Gbolhoe-su change de nom. Il s’appellera désormais le Stade “Anani Chardey”. Qui est donc Anani Chardey ?

Initiative des autorités locales de la ville d’Aneho, le grand terrain de la préfecture des Lacs change désormais de nom. Longtemps appelé Stade de Kpota, le joyaux des Requins Mâles du littoral porte désormais le nom d’un ancien joueur du club cher au président Aquereburu Alexis. Il s’agit du feu “Anani Chardey”, ancien sociétaire des Requins Mâles du littoral. Une manière pour les autorités locales de rendre hommage à cet homme qui fut l’un des plus dévoués au football dans les années antérieures à Aneho. Il a non seulement fait partie du bureau directeur de Gbohloe-su jusqu’à ses derniers jours, mais aussi il a été l’un des entraîneurs des jeunes du centre Liberty Sports Academy d’Agbodrafo.

Aujourd’hui rénové et disposant d’une nouvelle pelouse, des nouveaux vestiaires, des tribunes réfectionnées et aussi une salle de réunions, le désormais stade Anani Chardey suscite beaucoup d’admiration au vue de l’entretien qui se fait.

Qui est donc Anani Chardey ?

Né en 1962, Anani Chardey est un grand attaquant qui a fait les beaux jours de Gbolhoe-su d’Aneho, sa ville natale. Doué pour le sport, Anani Chardey s’était mis en évidence dès son jeune âge par ses qualités physiques et techniques impressionnantes. Des débuts tonitruants dans les années 70, sous les couleurs de l’équipe Amamé FC de Dogbénou à Aneho, feu Anani Chardey va aussi porter les couleurs du Togo. Alliant études et sport, Anani Chardey va se faire une réputation dans le championnat scolaire dans la région maritime après avoir quitté Aneho pour la capitale Lomé dans les années 84. Diplômé de l’Université du Bénin en Sciences expérimentales, le buteur des Requins va porter les couleurs des Aiglons de Lomé. Régulièrement convoqué en sélection Togolaise (80-90), Chardey laissera ses empreintes lors des différentes compétitions continentales à savoir les éliminatoires de la CAN et autre tournoi de la Zone 3 du conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA). Dans toute sa splendeur, le terrible attaquant au jeu chatoyant et musclé va décliner une offre du club Berrichonne de Châteauroux en France après un test concluant en 91. Fonctionnaire à l’OPTT en qualité d’agent, Anani Chardey va évoluer avec les Léopards d’Ablogamé avant de raccrocher ses crampons dans les années 99.

Grand passionné du football, Anani Chardey va côtoyer le monde du football en intégrant le bureau directeur de Gbolhoe-su. Il a également occupé un poste au sein de l’encadrement technique du centre de formation Liberty Sport d’Agbodrafo. Il meurt le 26 juin 2009 à l’âge de 46 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici