ZD Cargo

Il a fallu attendre 4 années pour voir les Eperviers du Togo gagner un match officiel dans leur antre du stade de Kégué. C’était face au Cap-Vert, à l’occasion de l’ultime journée des éliminatoires de la CAN 2023. Votre rédaction Togogoal passe au crible les performances des togolais.

Foly Steven Mensah (3/10) : Pour sa deuxième sélection avec le Togo, le portier de 20 ans n’a pas été à la hauteur des attentes. En première période sur les deux tirs cadrés subis, il encaisse deux buts. Sur le corner qui occasionne le premier but, il rate complètement sa sortie. Entre hesitation et tâtonnements, le portier n’a pas véritablement impressionné son monde. C’est un match à vite oublier pour le portier de Hambourg en Allemagne.

Frédéric Ananou (4/10) : Le remplaçant de David Henen n’a pas rempli sa mission. S’il n’a rien apporté de concret offensivement, Frédéric a été très limité défensivement. Ses lacunes défensives ont beaucoup pesées sur Alaixys Romao qui était obligé de venir en couverture à chaque fois. Il a été remplacé à la pause par Tchakei Marouf.

Alaixys Romao (6/10) : Comme d’habitude l’ancien capitaine de Lorient en Ligue 1 française n’a pas déçu. Plus il viellit, plus il se bonifie au point où l’on se demande où tire-t-il cette énergie et cet engagement à 39 ans. Très généreux à l’effort, il a été très combatif et a bien réussi à maîtriser les attaquants du Cap-Vert. C’est un exemple à suivre pour la nouvelle génération.

Djene Dakonam (4/10) : Mauvais match du capitaine togolais. En première période, Djene a été tout simplement inexistant. Sur le second but le ballon passe dans son dos. En revanche en seconde période, il s’est repris et a été un peu plus précieux pour sa formation.

Loïc Bessille (5/10) : Le défenseur de 24 ans confirme match après match qu’il a de la matière à revendre. Match propre du joueur du KAS Euspen. Rien à lui reprocher.

Roland Amouzou (4/20) : À l’image de Frédéric Ananou, le latéral gauche togolais n’a pas répondu aux attentes. Il a multiplié les mauvaises passes et n’a pas apporté un plus sur le plan offensif. Il a cédé sa place Jean Claude Aziangbe à la pause.

Roger Aholou (5/10) : Pas trop en vue lors de cette rencontre, mais il a répondu présent quand il faut jouer au policier au milieu de terrain. Énorme dans la récupération mais il a manqué de précision dans ses passes.

Karim Dermane (6/10) : De jour en jour, il confirme tout son potentiel. Énorme à la récupération, il a beaucoup déranger les adversaires défensivement. Offensivement, il a également répondu présent en accompagnant ses attaquants. Mais doit véritablement soigner ses frappes.

Placca Fessou (4/10) : Tout simplement méconnaissable. Positionné en dix, l’attaquant togolais a eu du mal à retrouver ses repères. Il a rendu beaucoup de balles à l’adversaire et a également manqué de détermination tout au long de la rencontre. Il a finalement cédé sa place à Ouattara Moutalabou (auteur du but victorieux) à la 85′.

Ihlas Bebou (4/10) : Décidément, Ihlas Bebou a deux visages. Alors qu’il était très attendu, Ihlas Bebou n’a pas tout simplement été à la hauteur de la rencontre. À la 73′, il avait la balle de l’égalisation. Mais malheureusement après le une deux avec Denkey, Bebou envoie la balle dans les airs.

Kévin Denkey (7/10) : Quel match de l’attaquant du Cercle Bruges. Auteur d’un début de saison énorme, l’attaquant de 22 ans a été exceptionnel face au Cap-Vert. Auteur d’un doublé, Kevin Denkey est tout simplement l’homme du match. Rien à dire !

Paulo Duarte (5/10) : Tactiquement son équipe a été à la ruine en première mi-temps. L’adversaire avait pris le dessus et s’est confortablement installé dans le camp togolais. Après avoir raté son 11 de départ, il a été très hésitant sur ses changements en seconde période. Heureusement qu’il a su envoyé Ouatara qui lui offre le but de la victoire.

Les remplaçants

Tchakei Marouf (4/10) : À part son coup franc qui amène le but égalisateur, Tchakei a été transparent depuis son entrée à la mi-temps. Avec ses passes approximatives, il n’a pas véritablement aidé son équipe.

Jean Claude Aziangbe (5/10) : Son entrée à la place de Roland Amouzou a permis de stabiliser le couloir gauche qui a été très longtemps en difficulté en première période. Combatif, son jeu était porté vers l’avant. Ses percés ont été d’une grande importance pour le Togo en deuxième partie.

Ouattara Moutalabou (5/10) : Que dire? Trois minutes seulement ont suffit à l’ancien attaquant de Asko pour délivrer le public togolais et ainsi ramener la victoire à Kegué après quatre années de disette.

ZD Cargo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici